Knoware

From IRDATA
Jump to: navigation, search
Cette initiative de Recherche Libre pour un Libre Savoir étend à la datalogie une préoccupation technique et juridique initiale pour les datamasses.



Les "nouvelles technologies" ont été limitées,

  • depuis la fermeture stratégique, en 1986, par McDonnelll Douglas racheteur militaro-industriel du groupe Tymshare, de son département Tymnet/Extended Services dirigé par JFC Morfin,
  • aux domaines supportés par la théorie entropique de l'information et de la communication de Claude Shannon concernant le partage et la dissémination de la connaissance.

L'expérience du déploiement de l'IPSS (International Packet Switch System) sous l'Advanced Communication Technology (ACT) du réseau nord-américain Tymnet sous licence nationale et internationale de réseau public à valeur ajoutée, avait montré la richesse et la puissance du "net-learning" permis par la conjugaison du transport et du traitement de données dont la dérégulation juridique et la stratégie de la FCC (commission fédérale américaine des télécommunications) avaient pour but d'interdire le financement croisé entre informatique et bande passante au détriment des petits opérateurs ne pouvant s'adjoindre une capacité suffisante d'intelligence intégrée (cross-subsidization).


Généralisation théorique

JFC Morfin en a tiré la compréhension obervée et appliquée de l'extension d'une théorie architectoniquement néguentropique de l'intellition [1] et de la relation, reposant sur la résonnance synergétique des savoirs extraits des flux alluvionnaires de données et l'expérience locale. Le principe en est appliqué dans certaines grandes applications actuelle (ex. réseaux sociaux).

Cette accumulation de savoirs alluvionnaires, expérimentaux et référentiels (ex. IANA) est le mécanisme de "net-learning" aboutissant au "knoware", composant - avec le "hardware" et le "software" - du réseau, intelligemment désigné selon son architecture ("netware") pour en conjuguer l'intelligence ("smartware") de ses utilisateurs ("brainware") avec celle, artificielle de leur "cobware" (cobotique matérielle et artificielle) - chacun de ces éléments devra être étudiés séparément et en conjonction agorique (raisonnement polylectique).


Réseau sémantique

La mise à disposition directe de ce knoware est fondamentale au fonctionnement de l'internet sémantique (intersem) :

  • Il est actuellement stratégiquement confiné aux tables de localisation nommage/adressage dont la maîtrise est jouée comme valant maîtrise opérationnelle du réseau.
  • Il doit maintenant être l’objet d’une mise à disposition intrinsèque aux différents niveaux de déploiement (local, communautaire, global) des réseaux.


  1. intellition : information faisant syllogistiquement nécessité.